dimanche, juin 26, 2022
Marseille
nuageux
22.2 ° C
22.8 °
20 °
65 %
0.5kmh
52 %
dim
30 °
lun
27 °
mar
28 °
mer
28 °
jeu
23 °
AccueilSociétéAu procès Mila, la violence sans limite de jeunes gens ordinaires

Au procès Mila, la violence sans limite de jeunes gens ordinaires

RÉCIT – Pour avoir vertement critiqué l’islam, Mila, 18 ans, a reçu plus de 100.000 messages haineux et menaces de mort. Elle vit recluse chez ses parents, déscolarisée, sous protection policière. «Un phénomène de société que nous aimerions bien comprendre», a lancé le président au début du procès de treize de ses harceleurs, qui s’est déroulé cette semaine.

La peur, comme l’espérait Mila au premier jour du procès de ses harceleurs, a-t-elle «changé de camp» ? «Il y aura un avant et un après ce procès, avait martelé, lundi, le président. Nous sommes en train de poser les règles de l’acceptable et de l’inacceptable» en matière de haine en ligne. Car ce «lynchage 2.0» aura des «conséquences réelles» : le parquet a requis jusqu’à six mois de prison avec sursis contre douze jeunes gens, des «primo-délinquants» à peine plus âgés que l’adolescente. La relaxe a été sollicitée pour un treizième, au bénéfice du doute. «Première occasion» d’étudier la «dynamique infernale» du harcèlement en ligne, l’audience aura réuni «un nuancier de la bêtise et de la haine de proximité, du cuisinier qui veut mettre un “coup de bite” à Mila à l’étudiante en psychologie qui veut lacérer son corps avec un couteau», a décrit le procureur. «Comment expliquer que cette jeunesse-là soit capable d’une telle violence?, s’est ému le président. C’est un phénomène de société

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 89% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires