jeudi, juin 30, 2022
Marseille
ciel dégagé
25 ° C
27.2 °
23.1 °
45 %
2.2kmh
2 %
jeu
25 °
ven
27 °
sam
27 °
dim
29 °
lun
30 °
AccueilSociétéLa vente directe des produits agricoles marque le pas

La vente directe des produits agricoles marque le pas

Après un vif succès durant le confinement, ils ont désormais moins la cote, les nouveaux clients reprenant leurs anciennes habitudes.

Un an après un très fort engouement, lié au premier au confinement, la vente directe de produits agricoles s’essouffle. «On note aujourd’hui un ralentissement du phénomène avec une baisse de volume de 25 % en moyenne, souligne David Horain, directeur marketing et digital d’Agriconomie, une plateforme de services sur internet qui revendique 80.000 clients agriculteurs. Les consommateurs ont retrouvé la liberté d’aller faire leurs achats aux dépens de la vente directe.»

Une diminution d’activité que l’on constate aussi bien en milieu rural qu’urbain. Les magasins de producteurs situés dans les centres-villes enregistrent une moindre activité. «Depuis notre réouverture en mai dernier, nous constatons à Paris, mais aussi chez mes confrères de Nantes et de Rennes, une perte de 20 à 30 % de notre clientèle», indique Damien Bodard, responsable du magasin Ô Fermier situé dans la capitale, aux Batignolles. Une supérette de 300 m² qui travaille directement avec 140 producteurs en France. «Une partie

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 68% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires