dimanche, juin 26, 2022
Marseille
nuageux
29.1 ° C
32 °
27 °
37 %
4.5kmh
79 %
dim
30 °
lun
28 °
mar
25 °
mer
27 °
jeu
26 °
AccueilÀ la uneEuro 2020 - Hugo Lloris: «Continuer à écrire notre histoire»

Euro 2020 – Hugo Lloris: «Continuer à écrire notre histoire»

Publié27 juin 2021, 20:38

Le gardien de l’équipe de France ne prend surtout pas la Suisse par-dessus la jambe, à quelques heures du 8e de finale de l’Euro 2020.

Sissoko et Lloris devant leurs fans, à leur hôtel de Bucarest.

AFP

Le portier de Tottenham est un sportif pas comme les autres. En conférence de presse, il est extrêmement loquace, mais parvient en même temps à ne pas dire grand-chose, au fond. Interview du gardien de l’équipe de France en conférence de presse d’avant-match, dans l’Arène Nationale de Bucarest.

Vous vivez dans un environnement très fermé. Comment est l’état psychologique des troupes?

J’ai envie de vous dire qu’on a tourné la page de la phase de groupe et qu’elle a demandé beaucoup d’efforts au groupe. Mais là, on bascule sur une toute nouvelle compétition, dont l’approche est différente. On n’a plus le droit à l’erreur! Il y aura de l’adversité, une bonne équipe en face. Une formation qui a réalisé de belles choses ces dernières saisons. L’aspect mental va clairement entrer en jeu. Il faudra réaliser une performance de haut niveau pour passer au prochain tour.

Est-ce que l’expérience suffit pour dompter l’appréhension?

Non, mais on peut tout de même s’appuyer sur notre vécu, notre expérience. Dans l’approche, on doit savoir mettre tous les ingrédients pour réussir. Cela demande beaucoup d’efforts, de sacrifices, de talent et de discipline aussi. Il ne faudra pas calculer les efforts et relever le défi sur le plan mental. En tant qu’équipe, avec les 25 joueurs du groupe et le staff technique, on vit cette histoire ensemble et on veut aller le plus loin possible ensemble.

Comment se passent les grandes décisions tactiques, comme un changement de système? Vous en parlez?

Il peut y avoir des échanges, mais Didier Deschamps est forcément le seul décisionnaire. Il travaille avec son staff pour nous mettre dans les meilleures conditions. Quel que soit l’adversaire, il y a toute une préparation qui est mise en place. Des fois, on doit aussi s’adapter à d’éventuels pépins physiques… À nous, sur le terrain, de répondre, en y mettant de la discipline et l’énergie nécessaire pour continuer à écrire notre histoire.

Si ça se passe mal, il va falloir rentrer. C’est quelque chose à occulter ou l’avoir en tête?

On peut s’en servir comme motivation. On est une équipe de compétiteurs, qui n’aime pas la défaite. Du coup, quand on sait en plus qu’on peut rentrer du jour au lendemain… À nous de mettre ce qu’il faut dans notre performance de lundi soir pour aller au prochain tour. Il faudra se montrer à la hauteur de l’événement.

La Suisse joue à trois derrière, comme l’Allemagne et la Hongrie. Vous devrez vous adapter?

Je vais être honnête, avant de rentrer dans un éventuel débat tactique: la clé de la réussite c’est ce qu’on amènera comme énergie, comme effort et comme discipline sur le terrain. La tactique vient après, selon moi. Selon le schéma du coach, c’est à de toute façon à nous d’animer tout ça.

Vous avez senti un regain de confiance de Karim Benzema, après ses deux buts?

Je pense qu’il est prêt depuis qu’il a été rappelé… Il fait ce qu’il faut pour l’équipe depuis le début et il amène son vécu et son talent pour aider l’équipe de France. Un attaquant cherche toujours le but et ses deux récentes réalisations ont validé ses performances faites auparavant. On connaît son influence sur le jeu et on n’a pas attendu qu’il fasse trembler les filets pour le savoir à quel point il est important.

Comment expliquez-vous que N’Golo Kanté est toujours dans des équipes qui gagnent à la fin? Il est un des plus grands candidats pour le Ballon d’or cette année…

C’est un peu trop tôt pour le dire! Mais il fait partie des meilleurs à son poste, c’est sûr. Il a eu une évolution fantastique, que ce soit en Premier League ou en équipe de France. Partout où il passe, il est un élément moteur, toujours important. Et aussi sur le plan humain, il reste fidèle à lui-même et amène sa touche personnelle dans la vie de groupe.

Plus de 200 000 prix instantanés d’une valeur totale de plus de 600 000 francs sont à gagner dans le cadre du concours de Denner et de «20 minutes». Avec, comme prix principal, un an d’achats gratuits chez Denner. Retrouve ici toutes les infos pour participer.

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires