mardi, juin 28, 2022
Marseille
couvert
22.2 ° C
23.7 °
19.1 °
51 %
0.6kmh
93 %
mar
26 °
mer
27 °
jeu
25 °
ven
29 °
sam
24 °
AccueilPolitiqueFOOTBALL - Yverdon n’en finit pas de faire ses emplettes estivales

FOOTBALL – Yverdon n’en finit pas de faire ses emplettes estivales

Publié30 juin 2021, 15:15

Avec déjà treize arrivées pour dix départs , le club vaudois, néo-promu en Challenge League, fait très fort sur le marché des transferts. Jean-Michel Aeby explique la raison de cet important renouvellement du contingent.

Jean-Michel Aeby (ici avec le FC Bienne en 2015)
se réjouit de retrouver la Challenge League avec Yverdon. Depuis son arrivée au stade municipal en décembre 2019, le coach genevois avance à la très respectable moyenne de 2,09 points par match.

freshfocus

Dans notre pays comme partout ailleurs, la course aux transferts est lancée, mais tous les clubs de Swiss Football League ne sont pas égaux devant l’actuelle campagne de recrutement – chacun avançant à son rythme, en fonction de ses besoins sportifs ou de l’enveloppe financière à disposition.

Si la réalité présente se limite pour le moment à quelques timides frémissements signalés ici et là, à l’image de Servette et de Young Boys, demeurés très peu actif jusque-là, d’autres clubs pressent déjà le pas. C’est le cas d’Yverdon-Sport, un néo-promu vaudois qui n’hésite pas à recruter à tour de bras – au pointage intermédiaire, treize arrivées ont ainsi été enregistrées pour compenser dix départs dont certains ont été provoqués – afin de lui permettre d’accélérer son changement de statut. Personne, à ce jour, ne s’est montré plus actif au niveau de la SFL – 2e de classement particulier, Xamax suit avec 17 mouvements.

«L’objectif est de s’adapter rapidement à notre nouveau monde en étant armé le mieux possible»

Jean-Michel Aeby, coach d’Yverdon-Sport

Un important brassage qui va considérablement modifier le visage d’YS dès la reprise. «Il a fallu amener du changement, avec un renouvellement du contingent de l’ordre de 50%, explique Jean-Michel Aeby. On est monté d’une ligue, l’objectif est de s’adapter rapidement à notre nouveau monde en étant armé le mieux possible.»

Le coach genevois d’YS le reconnaît aisément: devoir se séparer d’éléments ayant participé à la promotion n’a pas été chose aisée. «Il faut mettre de côté ses sentiments. Ce que l’on a réussit tous ensemble restera à jamais. Pour certains, on n’a malheureusement dû leur dire qu’on ne les conserverait pas.» Le club du nord-vaudois n’en a pas pour autant terminé ses emplettes estivales. Cette semaine, l’accent sera porté sur l’engagement d’un ou deux joueurs à vocation offensive.

Nouveaux horaires de travail

Si Yverdon change sur la pelouse, un même effort est accompli dans les structures même du club, désormais entièrement tourné vers le professionnalisme. «Maintenant, reprend Aeby, le priorité, c’est le foot. Jusqu’à la saison passée, certains joueurs travaillaient également à côté (…) On ne pouvait pas exiger des gars qu’ils soient à 100% si le reste ne suivait pas de notre côté. Aujourd’hui, on peut se permettre d’être encore plus exigeant.»

Les horaires ont eux aussi été adaptés; terminé les entraînements en fin de journée, à la sortie du travail (17h30). «Sur une semaine normale complète, précise le coach, on se verra tous les jours, soit pour la séance de 10h30 soit pour celle de l’après-midi à 16h…»

Depuis le début de la semaine, l’entraîneur a récupéré les joueurs qui avaient terminé tardivement le dernier championnat. Un premier match amical aura lieu ce vendredi contre le FC Sion (16h30).

Super League: 1. Saint-Gall 15 mouvements (7 arrivées/8 départs); 2. Zurich 12 mouvements (4/8), Bâle 12 mouvements (3/9), Lausanne 12 mouvements (7/5); 5. Grasshopper 11 mouvements (4/7); 6. Lucerne 9 mouvements (3/6); 7. Sion 8 mouvements (2/6); 8. Lugano 5 mouvements (4/1); 9. Young Boys 4 mouvements (2/2), Servette 4 mouvements (2/2).

Challenge League: 1. Yverdon-Sport 23 mouvements (13 arrivées/10 départs); 2. Xamax 17 mouvements (7/10); 3. Wil 16 (6/10), SLO 16 (6/10); 5. Kriens 11 mouvements (4/7); 6. Thoune 9 mouvements (5/4); 7. Vaduz 7 mouvements (4/3), Aarau 7 mouvements (2/5); 9. Winterthour 6 mouvements (6/6). 10. Schaffhouse 2 (-/2).

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires