mardi, juin 28, 2022
Marseille
couvert
22.2 ° C
23.7 °
19.1 °
51 %
0.6kmh
93 %
mar
26 °
mer
27 °
jeu
25 °
ven
29 °
sam
24 °
AccueilÀ la unemer Noire - Poutine accuse les États-Unis d’avoir été impliqués dans un...

mer Noire – Poutine accuse les États-Unis d’avoir été impliqués dans un accrochage

Publié30 juin 2021, 15:32

Le 23 juin, en mer Noire, la marine russe tirait des coups de semonce vers un navire britannique «audacieux». Vladimir Poutine reproche aux États-Unis leur participation à l’incident.

«Pourquoi faire cela? Pour montrer que vous ne reconnaissez pas la Crimée? Ne la reconnaissez pas, mais pourquoi provoquer ?» s’est exclamé Vladimir Poutine à la télévision russe.

Reuters

Le président russe, Vladimir Poutine, a accusé, mercredi, les États-Unis d’avoir été impliqués dans l’incident, la semaine dernière, en mer Noire avec un navire de guerre britannique, qu’il a qualifié de «provocation».

La Russie a affirmé avoir tiré, le 23 juin, des coups de semonce en direction du destroyer britannique «HMS Defender» pour le forcer à quitter ce qu’elle considère comme ses eaux territoriales, au large de la Crimée ukrainienne, annexée en 2014. Londres, qui a nié que ce bâtiment avait fait l’objet de tirs russes, affirme qu’il effectuait un «passage inoffensif dans les eaux territoriales ukrainiennes» et agissait donc de manière «tout à fait correcte».

«Pourquoi provoquer?»

«Il s’est agi d’une provocation», a rétorqué Vladimir Poutine, mercredi, au cours de sa séance annuelle de questions-réponses télévisées avec la population russe. «Non seulement les Britanniques mais aussi les Américains y ont pris part», a poursuivi le président russe, assurant que Moscou a repéré, le jour de l’incident, un «avion de reconnaissance américain» dans la zone. «Pourquoi faire cela? Pour montrer que vous ne reconnaissez pas la Crimée? Ne la reconnaissez pas, mais pourquoi provoquer ?»

La Russie affirme avoir tiré ce jour-là des coups de semonce à partir d’un navire de patrouille frontalière et avoir procédé à un «bombardement de précaution le long du parcours du destroyer», à l’aide d’un avion Su-24M. «Même si nous avions coulé ce navire, il aurait été difficile d’imaginer que le monde se serait mis sur la voie de la Troisième Guerre mondiale», a estimé Vladimir Poutine. «Le monde sait qu’il ne sortirait pas victorieux de cette guerre.»

L’accrochage russo-britannique en mer Noire a eu lieu à quelques jours des manœuvres militaires «Sea Breeze 2021», impliquant l’Ukraine et les États-Unis, entre autres, que Moscou voit d’un très mauvais œil. Il s’est produit au large de la Crimée, où la Russie dispose d’une importante base navale et dont les eaux ont déjà été le théâtre d’incidents par le passé.

(AFP)

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires