samedi, juillet 2, 2022
Marseille
ciel dégagé
28.2 ° C
32.6 °
23.4 °
26 %
3.6kmh
3 %
sam
28 °
dim
29 °
lun
30 °
mar
32 °
mer
32 °
AccueilÀ la uneFootball - Trae Coyle: «Marquer lors du derby serait la meilleure chose...

Football – Trae Coyle: «Marquer lors du derby serait la meilleure chose qui puisse m’arriver»

Publié27 novembre 2021, 21:17

Après une entame de saison perturbée par les blessures, l’Anglais du LS est devenu un titulaire indiscutable sur le côté gauche. Pour qu’il soit comblé, il ne lui manque qu’un but.

L’intégration dans un pays et un championnat qu’il ne connaissait pas n’a pas été simple pour Trae Coyle. Ce n’est que depuis quelques semaines seulement que le jeune Anglais commence à montrer l’étendue de son talent.

FRESHFOCUS

La deuxième victoire obtenue par le Lausanne-Sport, cette saison, sur la pelouse du FC Saint-Gall le week-end dernier, a permis aux protégés d’Ilija Borenovic de quitter la dernière place du classement de Super League. Un premier pas vers le maintien direct que les Lausannois se doivent de confirmer dimanche contre Servette (16h30). Un derby lémanique qui devrait attirer la grande foule à la Tuilière où plus de 9000 spectateurs sont attendus.

Pour remporter un quatrième succès en six confrontations contre les Genevois depuis leur retour en Super League, les Vaudois compteront sur les qualités offensives de Trae Coyle. Après des débuts laborieux sous le maillot lausannois, le jeune Anglais (20 ans) est devenu depuis plus d’un mois un titulaire sur le flanc gauche. Interview.

Trae Coyle, l’atmosphère a dû être bien plus légère cette semaine après cette victoire tant attendue à Saint-Gall, non?

Absolument. Lors de la pause internationale, nous avions beaucoup travaillé pour préparer ce match si important pour nous. Des efforts qui ont, à mon avis, été justement récompensés à Saint-Gall où nous avons livré une première mi-temps de grande qualité. La suite a été un peu plus pénible mais notre victoire a finalement été méritée je crois.

Trois points importants pour le classement mais aussi pour le moral.

Oui, cette victoire nous apporte un peu plus de cette confiance qui nous faisait un peu défaut jusque-là malgré des performances collectives bien meilleures depuis quelques semaines. Même si on en était déjà bien conscient avant, ce succès nous conforte dans l’idée que nous pouvons vraiment battre tout le monde dans ce championnat.

Maintenant il est capital de la confirmer contre Servette dimanche. Comment sentez-vous l’équipe avant ce derby?

Très bien. Chacun est conscient de l’importance de ce match. Et puis, même si je ne suis là que depuis quelques mois seulement, je peux déjà mesurer l’importance de ce derby pour le club et ses supporters. C’est vraiment le match que nous voulons gagner.

L’adversaire semble moins redoutable que cet YB que vous aviez affronté après votre première victoire contre GC, non?

Oui, mais c’est un derby avec toutes les incertitudes qui accompagnent ce type de duel. Contre YB, nous avions réalisé une très bonne performance mais sans réussir à prendre le moindre point. Cette fois, il sera impératif de gagner. C’est tout.

Formé à Arsenal, vous connaissez mieux que personne l’atmosphère particulière des derbies, non?

Oui, il y en a beaucoup à Londres mais pour Arsenal, rien ne vaut une confrontation face à Tottenham. Pour moi, jouer ce type de matches provoque toujours des sensations spéciales. J’adore vraiment ces duels où la tension est forte.

Depuis quelques semaines, vous êtes un titulaire incontournable sur le côté gauche. Pourquoi vous a-t-il fallu autant de temps pour vous imposer?

Le début de saison a été très frustrant pour moi. Non seulement l’équipe ne marchait pas bien mais mon rendement était fortement perturbé par plusieurs petites blessures. Le fait de ne pas pouvoir aider mes coéquipiers à sortir de cette mauvaise passe a été difficile à vivre pour moi. Mais maintenant, je me sens bien et mes performances s’en ressentent même si je ne pense pas encore avoir atteint mon meilleur niveau. Je sais que je peux et que je dois encore plus apporter à mon équipe.

Et votre intégration dans cette nouvelle vie, comment se passe-t-elle?

Bien maintenant mais les premiers mois n’ont pas été simples. Du jour au lendemain, je me suis retrouvé seul dans un appartement et dans un pays que je ne connaissais pas. Sans parler des soucis liés à la langue. Je dois avouer que malgré l’aide du club et de mes coéquipiers, l’intégration n’a pas été aussi facile que je l’espérais.

Que pensez-vous du niveau de la Super League?

Globalement, il est meilleur que ce à quoi je m’attendais. Avant de débarquer ici, j’avais visionné pas mal de matches du LS de la saison dernière. Mais je dois avouer que certaines équipes sont supérieures à ce que j’imaginais.

Que manque-t-il encore pour que le public voie le meilleur Trae Coyle?

Du temps. Et des buts. Comme tout joueur offensif, j’ai besoin de marquer et de faire quelques bonnes passes décisives pour être en pleine confiance. Ouvrir mon compteur dimanche à l’occasion du derby serait la meilleure des choses qui puisse m’arriver.

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires