mardi, juin 28, 2022
Marseille
couvert
22.2 ° C
23.7 °
19.1 °
51 %
0.6kmh
93 %
mar
26 °
mer
27 °
jeu
25 °
ven
29 °
sam
24 °
AccueilPolitiqueLe chasseur d’image aux propos lestes sur le banc des accusés

Le chasseur d’image aux propos lestes sur le banc des accusés

Publié1 juillet 2021, 19:45

«Pan! dans le c… et bien profond»: Alain Prêtre maintient ses propos jugés diffamatoires par les chasseurs de gibier.

Les partisans d’Alain Prêtre se sont manifestés avant un procès dont l’accès a été limité.

DR – SOS Chats

Le photographe animalier Alain Prêtre a comparu sans ses partisans, jeudi matin devant le Tribunal de police à La Chaux-de-Fonds. Un huis clos partiel a été demandé et obtenu par les plaignants qui l’accusent de diffamation, de calomnie et d’injure. Dans trois courriels, le chasseur d’images a traité les chasseurs neuchâtelois de «tueurs», d’«assassins» et de «nuisibles au pouvoir malfaisant».

Quant à son «Pan! dans le c… et bien profond», le prévenu assume et revendique ses propos exprimés après le refus de la révision de la Loi fédérale sur la chasse par les ayants droit neuchâtelois. Ses propos sont «réfléchis» et «choisis», a-t-il expliqué.

Avant l’audience, l’écologiste a fait un discours devant ses partisans.

DR – SOS Chats

«Qu’à une époque où on parle de l’extinction de la biodiversité, la chasse est un fléau. Ce loisir compromet l’avenir de nombreuses espèces», estime Alain Prêtre. Au passage, le photographe animalier reproche aux chasseurs d’avoir créé l’association «Sauvetage Faons Neuchâtel» pour repérer et sauver les faons qui se trouvent dans les prairies, une tâche effectuée avant eux par l’association «SOS Chats», qui lui a apporté son soutien.

Le Ministère public a requis la révocation d’un précédent sursis et la condamnation du prévenu à une peine d’ensemble de 45 jours-amendes à 30 francs sans sursis. Le verdict sera rendu après les vacances judiciaires.

Alain Prêtre est un chasseur… d’images.

DR

L’opinion d’Alain Prêtre

«La chasse participe, c’est incontestable scientifiquement, à l’effondrement de la biodiversité. Il m’est reproché d’avoir utilisé notamment les qualificatifs de «tueurs, d’assassins et de nuisibles au pouvoir malfaisant». J’assume pleinement l’emploi de ces termes. Ils sont tout à fait appropriés pour désigner des gens incapables de maîtriser leur part d’animalité et leurs pulsions paléontologiques avec les conséquences que chacun peut observer sur l’état fortement dégradé de la faune sauvage. Les chasseurs suisses mettent en péril, entre autres espèces, l’avenir du lagopède alpin, du tétras-lyre, du lièvre variable, de la bécasse… Ils veulent également la peau du loup et réclament à cor et à cri la possibilité de «réguler le lynx».

Des militants étaient présents devant le Tribunal de première instance.

DR – SOS Chats

«Vous êtes plus de 1200 à m’avoir déjà accordé votre soutien dans le cadre de la plainte pour diffamation déposée contre moi par la Fédération de chasse du canton de Neuchâtel. Je veux remercier aussi la Fédération de chasse du canton de Neuchâtel qui m’a offert une tribune inespérée pour médiatiser mes valeurs et mes convictions, et au-delà, qui me permet de jeter les bases d’une organisation à même demain de faire reculer ce loisir destructeur qu’est la chasse. Je suis un homme à abattre, mais pas un homme abattu», a déclaré Alain Prêtre, soutenu notamment par le journaliste français Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue française pour la protection des oiseaux.

Avocat de la Fédération des chasseurs neuchâtelois, Pierre Heinis n’est exprimé sur les ondes de la radio RTN: «On fait le procès d’Alain Prêtre, on ne doit pas faire le procès des chasseurs. M. Prêtre est largement connu des autorités judiciaires, il n’en est pas à son coup d’essai. Il peut défendre les positions qu’il souhaite, mais à un moment donné, on doit rester correct, on ne doit pas commencer à traiter les gens d’assassins. Il y a une limite qui a été franchie qui n’est tout simplement pas tolérable»,

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires