dimanche, juin 26, 2022
Marseille
nuageux
22.2 ° C
22.8 °
20 °
65 %
0.5kmh
52 %
dim
30 °
lun
27 °
mar
28 °
mer
28 °
jeu
23 °
AccueilÀ la uneAlbanie - Démantèlement d’un réseau international de trafic de drogues

Albanie – Démantèlement d’un réseau international de trafic de drogues

Publié2 juillet 2021, 17:38

Trente-huit personnes ont été arrêtées. Elles sont accusées «de trafic de drogue, corruption, abus de pouvoir et blanchiment d’argent».

Six tonnes de cannabis, de cocaïne et d’autres drogues ont été saisies par les polices d’Albanie, d’Italie, du Monténégro et de l’Espagne depuis 2016. Photo d’illustration.

Pixabay

Les autorités albanaises ont annoncé vendredi le démantèlement d’un réseau international de trafic de drogues impliquant des organisations criminelles albanaises et italiennes actives en Europe. «Trente-huit ressortissants albanais dont un procureur, un responsable du service public, trois hauts responsables de la police et deux policiers ont été arrêtés», selon un communiqué du Parquet spécial pour la lutte contre la corruption et le crime organisé (SPAK), diffusé à Tirana.

Ces personnes sont accusées «de trafic de drogue, corruption, abus de pouvoir et blanchiment d’argent», selon le SPAK. Parmi les personnes arrêtées se trouvent deux ex-gardes du corps d’un ancien ministre de l’Intérieur albanais, selon le communiqué.

6 tonnes de drogues

Le SPAK précise que l’enquête ayant conduit à ces arrestations «a été menée en étroite coopération avec la Direction nationale des enquêtes anti-mafia (DIA, Italie) et la police albanaise». Elle concernait les activités criminelles de quatre puissants groupes en Albanie, qui en collaboration avec des organisations criminelles italiennes, ont, entre 2014 et 2017, dépêché vers l’Europe d’importantes quantités de drogue, selon la même source. Les suspects opéraient en Albanie, en Italie, au Monténégro et en Espagne.

La police de ces pays a saisi depuis 2016 quelque 6 tonnes de cannabis, de cocaïne et d’autres drogues d’une valeur estimée à 55 millions d’euros. «Les fonctionnaires arrêtés, dans certains cas eux-mêmes propriétaires de la drogue, avaient garanti que les stupéfiants destinés à la région italienne des Pouilles y arriveraient en toute sécurité par voie terrestre ou maritime», indique le communiqué. Les autorités ont confisqué des millions d’euros d’actifs des suspects, notamment des appartements, des terrains, des restaurants et des entreprises.

«Rapproche l’Albanie de l’UE»

L’ambassadeur de l’UE à Tirana Luigi Soreca a salué sur son compte twitter les résultats de cette opération conjointe entre le DIA, le SPAK et la police albanaise avec le soutien de Eurojust. «Trente-huit personnes arrêtées et des biens d’une valeur de plusieurs millions d’euros saisis. La lutte contre le crime organisé et le blanchiment d’argent rapproche l’Albanie de l’UE», a-t-il écrit. L’Albanie est depuis des années la principale source du cannabis exporté vers l’Union Européenne.

Une campagne de répression menée par le gouvernement depuis sept ans a permis de réduire considérablement le nombre de plantations de cannabis, mais les saisies régulières indiquent que les trafiquants cherchent toujours d’autres endroits pour cultiver le cannabis et font également partie de réseaux internationaux d’autres drogues dures.

(AFP)

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires