samedi, juin 25, 2022
Marseille
ciel dégagé
29.5 ° C
30.9 °
26.2 °
32 %
5.7kmh
0 %
sam
28 °
dim
30 °
lun
28 °
mar
27 °
mer
28 °
AccueilÀ la uneCoronavirus - La vaccination s’essouffle, faisant craindre le pire à l’automne

Coronavirus – La vaccination s’essouffle, faisant craindre le pire à l’automne

Publié4 juillet 2021, 09:13

L’objectif du Conseil fédéral d’atteindre 75% de personnes vaccinées dans tout le
pays n’est actuellement plus réaliste. Si les taux de vaccination n’augmentent pas, une
quatrième vague de Covid-19 menace à l’automne à cause du variant Delta.

Archives/Photo d’illustration.

AFP

Une enquête de la SonntagsZeitung auprès des cantons le montre: les listes d’attente pour la vaccination dans de nombreux endroits sont inexistantes et il n’y a pratiquement pas de nouvelles inscriptions. En extrapolant, cela signifie que presque aucun canton n’est susceptible d’atteindre un taux de vaccination supérieur à 60% d’ici l’automne. L’objectif du Conseil fédéral d’atteindre 75% de personnes vaccinées dans tout le pays n’est actuellement plus réaliste.

Le faible taux de vaccination n’augure rien de bon pour l’automne. Car d’ici là, le variant Delta devrait s’être implanté en Suisse. Les épidémiologistes supposaient qu’avec le virus d’origine, un taux de vaccination de 75% aurait été suffisant pour atteindre l’immunité collective. Mais le taux d’infection du variant Delta est si élevé qu’environ 85% de la population devrait être protégée afin de contrôler la propagation du virus, selon les experts. Si cet objectif n’est pas atteint d’ici l’automne, des mesures seront à nouveau nécessaires pour éviter une augmentation exponentielle des cas de Covid et ainsi éviter que la société ne soit paralysée par une quatrième vague de l’épidémie.

Lukas Engelberger, président de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé (CDS), appelle désormais à une relance de la campagne de vaccination. Il exige que les cantons ciblent les personnes sceptiques vis-à-vis de la vaccination avec des campagnes spéciales et qu’ils vaccinent également les écoliers de manière intensive.

(Newsdesk)

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires