dimanche, juin 26, 2022
Marseille
couvert
21.4 ° C
21.8 °
20.1 °
64 %
0.5kmh
100 %
dim
30 °
lun
28 °
mar
27 °
mer
28 °
jeu
26 °
AccueilÀ la uneTennis - Golubic comme dans un rêve!

Tennis – Golubic comme dans un rêve!

Publié5 juillet 2021, 18:09

Viktorija Golubic a sorti sa raquette magique pour ensorceler Madison Keys (7-6, 6-3). Elle est en quarts de finale de Wimbledon!

Viktorija Golubic a réalisé deux manches merveilleuses de maîtrise.

AFP

Extraordinaire Viktorija Golubic! La Zurichoise (WTA 66) a traversé son premier huitième de finale en Grand Chelem sur un nuage pour dominer Madison Keys (WTA 27) en deux manches merveilleuses de maîtrise (7-6, 6-3). La voilà en quarts de finale de Wimbledon! «En quarts de finale de Wimbledon» (contre Karolina Pliskova), il faut l’écrire une deuxième fois tant il s’agit d’une divine surprise.

Tout le monde le savait, elle la première, Viktorija Golubic allait faire face à un énorme déficit de puissance face aux frappes lourdes de l’Américaine. Un handicap que la Zurichoise décida de négocier en deux temps. D’abord en jouant très vite afin de ne pas laisser l’Américaine installer ses appuis et armer ses immenses swings dans les meilleures conditions. Ensuite, et seulement ensuite, en utilisant sa magnifique main pour explorer tous les recoins du court No 18.

Ce plan, concocté avec son coach Dominik Utzinger, semblait parfaitement équilibré sur le papier. Mais encore fallait-il réussir à l’incarner, dans le match le plus important de sa carrière et face à une finaliste de Grand Chelem (US Open 2017). Or «Viki» n’incarna pas ce plan, elle le sublima. Revers long de ligne «laser», petit slice vénéneux, coup droit bout de course «à la Sampras» et amorties délicieuses, tout y passa dans ce qui ressembla souvent à un véritable récital!

Rien ne pouvait arriver

De plus, Viktorija Golubic aurait pu vivre comme un douloureux retour sur terre le réveil de l’Américaine au premier set. Après sept premiers jeux limpides (5-2), la Zurichoise se retrouvait en effet bousculée et menée malgré une balle de set (5-6). Mais il devait être écrit quelque part qu’en ce dernier «Manic Monday» de l’histoire de Wimbledon, rien ne pouvait arriver à «Viki». Le sursaut de l’Américaine se brisa donc net lors d’un tie-break ponctué de quelques points d’anthologie (le petit passing court croisé à 5-2!).

Malgré un break concédé d’entrée dans la deuxième manche, Viktorija Golubic retourna immédiatement dans cet état de «zone» qui lui permettait de tout tenter et de tout réussir. Une forme de plénitude que la Zurichoise va tenter d’étirer pour une vingtaine d’heures de plus. Elle défiera en effet dès mardi Karolina Pliskova; laquelle aurait tout intérêt à ne pas regarder les reflets du chef-d’œuvre de la Suissesse si elle veut trouver le sommeil.

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires