lundi, septembre 26, 2022
AccueilSociétécomment la résistance au passe sanitaire s'organise

comment la résistance au passe sanitaire s’organise

DÉCRYPTAGE – Alors que 17.000 Français ont manifesté mercredi 14 juillet, d’autres mobilisations sont prévues ce samedi.

«Liberté». C’est au nom de ces quelques lettres que des milliers de Français s’opposent à l’extension du passe sanitaire décrétée par Emmanuel Macron le 13 juillet dernier. Dès le lendemain, si 61% des Français ont été convaincus de son utilité selon notre sondage exclusif Odoxa-Backbone Consulting, ils étaient 17.000 à battre le pavé dans les rues de France en ce jour de fête nationale.

Sceptiques, antivax convaincus, écolos décroissants, opposants à la mainmise des laboratoires pharmaceutiques, complotistes, anciens «gilets jaunes», partisans de Florian Philippot, de François Asselineau, mais aussi de Jean-Luc Mélenchon et François Ruffin : de tous bords politiques et sociaux, ils tiennent à témoigner leur colère, leur incompréhension et préparent ce qu’ils appellent la «résistance».

Appel au rassemblement et organisation locale

Le discours du président de la République n’était pas encore terminé que des appels au rassemblement étaient lancés sur les réseaux sociaux et des groupes formés. Par exemple, «Non au passeport sanitaire

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 87% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Dernières critiques