lundi, septembre 26, 2022
AccueilSociétéL’explosion des rodéos nautiques inquiète les autorités marseillaises

L’explosion des rodéos nautiques inquiète les autorités marseillaises

INFO LE FIGARO – Pour endiguer ces débordements qui menacent les baigneurs, une députée des Bouches-du-Rhône veut rendre possible la saisie des jet-skis et créer des fourrières à bateaux.

Les rodéos sauvages ne se font plus seulement dans nos rues. Depuis quelque temps, le phénomène jaillit en mer. Délaissant la moto, sautant sur un scooter des mers, des bandes de jeunes sèment la panique le long de nos côtes. Faisant du slalom entre les bateaux ou se mettant dans leur sillage pour surfer sur les remous, ils font aussi la course entre eux. C’est drôle, ça va vite, ça enivre, et en cette période de crise sanitaire, ça défoule.

Sauf que ces rodéos sauvages se pratiquent au mépris des règles de sécurité les plus élémentaires, en frôlant nageurs et autres plaisanciers tranquilles. Selon la préfecture maritime de la Méditerranée, ceux qui s’y adonnent sont de vrais dangers. «Ils ne connaissent rien des usages en mer et ils utilisent des jet-skis dont la puissance est redoutable», s’inquiète Dominique Dubois, chef de la division «action de l’État en mer». Pour s’affranchir de toutes règles, comme la détention obligatoire d’un permis, ceux-là passent par des loueurs sauvages.

Impunité totale

À Marseille,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Dernières critiques