lundi, septembre 26, 2022
AccueilSociétéEn Corse, Darmanin cible le crime organisé

En Corse, Darmanin cible le crime organisé

Vendredi, à Bastia, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, a recentré sa visite de deux jours en Corse autour de deux axes: la sécurité et l’économie. Si les négociations sur une «éventuelle évolution institutionnelle qui irait vers une forme d’autonomie» restent en toile de fond de son déplacement, le pensionnaire de la Place Beauvau ne veut pas brûler les étapes et a tenu à préciser, au sortir d’une réunion sur la criminalité organisée, qu’il était d’abord venu pour «rencontrer les services de l’État, préfets, procureurs généraux…». Gérald Darmanin a ensuite parcouru à pied, visiblement décontracté, les quelques centaines de mètres qui séparent la préfecture de Haute-Corse de l’hôtel de police. Il est notamment passé, sinon s’y attarder, devant le centre des finances publiques, qui porte encore les stigmates des attaques au cocktail Molotov perpétrées par des militants nationalistes lors des émeutes de mars dernier.

Dernières critiques