mardi, juin 28, 2022
Marseille
couvert
22.2 ° C
23.7 °
19.1 °
51 %
0.6kmh
93 %
mar
26 °
mer
27 °
jeu
25 °
ven
29 °
sam
24 °
AccueilPolitiqueYémen – Les Emirats arabes unis affirment avoir intercepté un missile houthi

Yémen – Les Emirats arabes unis affirment avoir intercepté un missile houthi

Publié30 janvier 2022, 23:54

Pour la troisième fois depuis le mois de janvier, les Émirats, qui appartiennent à la coalition dirigée par Ryad, ont affirmé avoir intercepté et détruit un missile envoyé par les rebelles yéménites houthis.

AFP

Les Émirats arabes unis ont affirmé lundi avoir intercepté, pour la troisième fois ce mois-ci, un missile balistique lancé par les rebelles yéménites houthis. «Les défenses antiaériennes ont intercepté et détruit un missile balistique lancé par les terroristes houthis visant notre pays», a affirmé le ministère émirati de la Défense dans un communiqué.

Les débris du missile sont tombés dans une zone non peuplée et aucune victime n’est à déplorer, ont précisé les autorités des Émirats, selon lesquelles l’attaque n’a eu aucun impact sur le trafic aérien. Le ministère ajoute avoir détruit le lanceur de missiles houthi au Yémen, sans préciser sa localisation. Les Émirats disent être «totalement prêts à faire face à toute menace» et prendre «toutes les mesures nécessaires pour protéger les Émirats arabes unis de toute attaque».

Cette attaque est la troisième contre les Émirats depuis début janvier. Le 17, une attaque de drones et de missiles avait fait trois morts à Abou Dhabi, et le 24, deux tirs de missiles balistiques avaient été interceptés par les forces américaines basées dans la capitale émiratie.

Visite du président israélien

L’attaque coïncide avec la première visite officielle du président israélien, Isaac Herzog, à Abou Dhabi depuis que les deux pays ont normalisé leurs relations en 2020. Dans un communiqué, le cabinet du président israélien a assuré qu’il «poursuivrait sa visite comme prévu».

Les Houthis n’ont pour l’instant fait aucun commentaire, mais indiqué qu’ils publieraient un communiqué «dans les prochaines heures» sur une opération dans les Émirats.

Les Émirats font partie d’une coalition militaire dirigée par l’Arabie saoudite qui soutient depuis 2015 le gouvernement du Yémen contre les Houthis soutenus par l’Iran. Les Émirats ont retiré leurs troupes du Yémen en 2019, mais restent un acteur influent dans le conflit.

Un responsable émirati a déclaré jeudi à l’AFP que les attaques des Houthis ne deviendraient pas une «nouvelle normalité» pour les Émirats, promettant une défense robuste. «Nous refusons de subir la menace de la terreur houthie qui vise notre peuple et notre mode de vie», a ajouté le responsable.

Les rebelles houthis ont menacé de nouvelles attaques contre les Émirats arabes unis, qui accueillent des troupes américaines et sont l’un des plus gros acheteurs d’armes au monde.

Organisation terroriste

«Les Émirats arabes unis disposent de capacités de défense de classe mondiale et cherchent constamment à les mettre à jour», a déclaré le responsable, ajoutant que les rebelles houthis «doivent être» désignés comme une organisation terroriste.

La multiplication des attaques des Houthis contre les Émirats, richissime pays du Golfe qui tient à sa réputation d’oasis de paix au Moyen-Orient, ouvre une nouvelle page dans la guerre du Yémen déclenchée en 2014.

En plus de sept ans de guerre, toutes les parties du conflit ont été accusées de «crimes de guerre» par des experts de l’ONU. Mise en cause pour de multiples «bavures», la coalition a reconnu des «erreurs» mais accuse les rebelles d’utiliser les civils comme boucliers humains.

(AFP)

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires