samedi, juin 25, 2022
Marseille
ciel dégagé
23.2 ° C
24.2 °
21.5 °
57 %
1.9kmh
0 %
sam
26 °
dim
29 °
lun
29 °
mar
29 °
mer
28 °
AccueilSociétéEl Rafi, la corrida pour horizon

El Rafi, la corrida pour horizon

PORTRAIT – Le 6 juin, le jeune Nîmois est devenu le 69e matador de toros français. À 21 ans, il amorce brillamment sa carrière dans un monde extrêmement compétitif et de plus en plus attaqué par les défenseurs du monde animal.

À Nîmes, ce samedi 12 juin, la rumeur enfle dans les arènes romaines. Le jeune torero Rafi arrache un râle à la foule à chaque passe. Avec son leurre en drap rouge (la muleta), il précipite les cornes du fauve le long de ses jambes. La lèvre inférieure retroussée, le corps raidi par la montée de l’extase, il provoque et recueille les charges de la bête. Nous en sommes à la faena, le dernier tiers de la corrida qui aboutit à l’estocade: Rafi se cambre, pointe son épée dans l’axe de son regard, et abat la lame à hauteur du garrot tout en se jetant dans le berceau de ses cornes.

Le taureau chancelle et s’affaisse. Rafi exulte, et la foule avec lui. Elle lui est totalement acquise car il est un enfant de Nîmes. La présidence lui accorde deux oreilles qui s’ajoutent à une troisième obtenue lors du combat précédent. Trois trophées qui ouvrent la porte des Consuls, par laquelle il sort en triomphe. On ne pourrait espérer meilleur début de carrière.

Mais embrasser un destin de matador en 2021, est-ce

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 89% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires