samedi, août 13, 2022
Marseille
ciel dégagé
23.6 ° C
24.8 °
22.1 °
82 %
2.7kmh
6 %
sam
28 °
dim
28 °
lun
27 °
mar
29 °
mer
23 °
AccueilÀ la uneCoupe de Suisse – Saint-Gall ne prend pas Carouge à la légère

Coupe de Suisse – Saint-Gall ne prend pas Carouge à la légère

Publié8 février 2022, 19:00

Les Brodeurs avaient un espion à chaque match amical des Carougeois, leurs adversaires en quart de finale.

Peter Zeidler s’est déplacé lui-même pour étudier Carouge sous toutes les coutures, avant le quart de finale de ce mercredi soir.

ERIC LAFARGUE

La réputation, c’est peut-être ce murmure qui précède, avant l’instant. Pour Étoile Carouge, c’est ce respect aussi, qui préside à ce quart de finale de Coupe de Suisse, ce mercredi soir à la Fontenette (20 heures). Saint-Gall pourrait se dire que le modeste pensionnaire genevois de Promotion League, mal classé, dans la zone rouge des potentiels relégables, n’a rien de bien terrifiant. Mais la réputation a tressé la rumeur: Carouge, c’est cette équipe qui a éliminé Winterthour et, surtout, le grand Bâle un soir d’octobre. Forcément, ça calme un peu, même si Saint-Gall reste le grand favori.

Il n’empêche: les Brodeurs ont mis tous les atouts de leur côté pour ne pas se prendre eux aussi les pieds dans le tapis de la Fontenette. Étoile Carouge, qui ne reprendra le championnat que dans dix jours, a disputé cinq matches amicaux durant sa préparation hivernale.

Sous les yeux de Zeidler

«Nous avions quelqu’un de chez nous présent lors de ces cinq matches», lance Peter Zeidler. L’entraîneur de Saint-Gall a lui-même fait le déplacement pour voir Nyon-Carouge.

«Nous ne considérons pas Carouge comme le petit qui sera à la peine, mais comme n’importe quel adversaire qui a mérité de se retrouver là.»

Peter Zeidler, entraîneur de Saint-Gall

«Oui, nous prenons ce match très au sérieux, précise-t-il. Bien sûr que nous venons pour nous imposer et nous qualifier pour les demi-finales. Nous ne considérons pas Carouge comme le petit qui sera à la peine, mais comme n’importe quel adversaire qui a mérité de se retrouver là. Nous avons aussi revu les matches contre Winterthour et Bâle, en plus. Cette équipe est très bien organisée, elle sait parfaitement bien jouer sur son terrain synthétique, elle a des individualités. À nous de tout prendre en compte pour faire le nécessaire.»

L’effet de surprise? Un match piège? Très peu pour Zeidler! «Plus on parle de match piège, plus il a des chances de le devenir, tranche-t-il. Non, ce n’est pas un match piège, c’est une rencontre que nous préparons avec sérieux. Même si nous sommes favoris, oui, bien sûr, je l’admets.»

Guillemenot concentré

Saint-Gall entame donc sa semaine «genevoise» à Carouge, avant d’accueillir Servette samedi soir sur ses terres. Jérémy Guillemenot, l’un des Genevois des Brodeurs avec Jankewitz, Lungoyi et Clément, est prêt.

«Maintenant que le gros match contre YB (ndlr: 3-3 à domicile dimanche, après que St-Gall a été mené 3-0) est derrière nous, nous nous concentrons sur Carouge, lance l’attaquant. Mais nous ne commettrons pas l’erreur de penser déjà à la venue de Servette samedi. La Coupe est un objectif pour nous, c’est clair. Je connais Carouge, j’ai déjà échangé avec Romain Kursner, avec qui j’ai joué à Servette. Place au match maintenant, avec cette qualification pour les demi-finales qui est notre objectif.»

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires