jeudi, juin 30, 2022
Marseille
partiellement nuageux
27.1 ° C
29.3 °
25.1 °
46 %
2.7kmh
29 %
jeu
27 °
ven
27 °
sam
27 °
dim
29 °
lun
30 °
AccueilSociétéMon Petit Prono, le jeu qui a initié les néophytes au football...

Mon Petit Prono, le jeu qui a initié les néophytes au football pendant l’Euro

Ce jeu gratuit de pronostics cartonne en France depuis le début de la compétition et réuni plus de 1,1 million de joueurs. Et pas seulement des fans de foot !

«Le niveau général sur Mon Petit Prono, c’est  »je connais trois joueurs de l’équipe de France, et c’est tout ! » » souffle en riant Martin Jaglin, cofondateur de l’application Mon Petit Prono (MPP), jeu devenu extrêmement populaire lors de l’Euro de football cette année. Le concept ? Pronostiquer les résultats des matchs, ainsi que le score final exact, sur une application gratuite. Mais le jeu n’est pas du tout réservé aux spécialistes. «Ma mère y joue, ma femme aussi, parfois elle se lève à 23h pour regarder le résultat d’un match alors que ça ne l’intéresse absolument pas» raconte-t-il.

«Je ne suis pas particulièrement passionnée par le football, mais j’étais assez excitée par le début de l’Euro » raconte Michèle, étudiante à Paris, qui s’est lancée sur l’application Mon Petit Prono au tout début du championnat. Pendant parfois plus de trente minutes par jour, elle regarde les matchs, les cotes, et les classements de ses amis contre lesquels elle joue. «Avec Mon Petit Prono, je me retrouve à soutenir les équipes les plus susceptibles de gagner et plus mes équipes favorites» raconte-t-elle. «Plusieurs fois je me suis à énervée à cause d’un but qui ruinait mon pronostic !» Créé à l’occasion de la Coupe du monde au Brésil, en 2014, Mon Petit Prono regroupe à l’heure actuelle plus de 1,1 million de joueurs. L’application se divise en ligues, sortes de groupes privés que l’on crée avec ses collègues de bureau, ses cousins germains ou encore ses amis de lycée.

«J’étais extrêmement déçu si un de mes potes avait fait le bon prono et pas moi», raconte Eloi, employé dans un cabinet de conseil. Intéressé principalement par les grandes compétitions, il se rappelle avoir regardé des matchs qui ne l’intéressaient pas alors qu’il était en train de perdre son pronostic. Il continuait, malgré ses défaites, de parier durant la compétition. Après la sortie de la France de l’Euro, il s’est désintéressé. «Je ne regarde plus du tout depuis, il m’est arrivé de mettre des scores au hasard sur l’application, mais ça ne m’arrive plus trop.»

15% de décrochage après l’élimination des Bleus

«On avait la crainte de perdre énormément de joueurs sur l’application avec la défaite de la France, mais en réalité, beaucoup moins que prévu, on a décroché de 10 à 15 % seulement» explique Martin Jaglin. «L’Euro ou la Coupe du Monde ça dépasse le cadre du foot, Mon Petit Prono, c’est un jeu, et peu importe le jeu auquel on joue, on a envie de gagner, de battre ses frères ou d’être mieux placé que son collègue qui se la raconte toute l’année» plaisante-t-il. Pour finir premier, aucune obligation de suivre les championnats, les classements mondiaux ou encore de connaître les futures pépites du football pour gagner.

Célia, juriste dans une entreprise de robotique, s’intéresse davantage au football depuis qu’elle a rejoint ses collègues sur l’application. «On s’est tous inscrits dessus, et à la fin le gagnant va récupérer une petite cagnotte.» Pour parfaire ses pronostics, remonter dans le classement et pouvoir remporter le prix, elle compare ses scores avec ceux de ses amis. «Je suis plutôt mauvaise perdante donc c’est parfois dur de suivre les matchs.»

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires