samedi, juillet 2, 2022
Marseille
peu nuageux
29.2 ° C
33.2 °
24.5 °
28 %
1.8kmh
14 %
sam
29 °
dim
29 °
lun
30 °
mar
32 °
mer
31 °
AccueilPolitiqueFootball – «Coach CC» n’a pas empêché la défaite de Sion

Football – «Coach CC» n’a pas empêché la défaite de Sion

Actualisé26 février 2022, 20:43

Paolo Tramezzani suspendu, Christian Constantin a dirigé son équipe depuis la touche à Berne. Cela n’a pas suffi: YB l’a emporté 3-1 pour revenir à sept points de Zurich.

Christian Constantin a joué le rôle d’entraîneur samedi à Berne.

Claudio De Capitani/freshfocus

Depuis l’annonce de la lourde sanction frappant Paolo Tramezzani suite à son expulsion contre Zurich, ce qui devait entraîner une suspension automatique malgré le recours formulé par le FC Sion, une question organisationnelle avait animé la semaine du côté de Tourbillon: qui allait-on retrouver dans le rôle du coach sur le banc valaisan à Berne? Christian Constantin allait-il opérer un spectaculaire retour au bord de la touche comme il l’avait laissé entendre en début de semaine? L’équipe serait-elle plutôt confiée à un assistant? Une autre option s’imposerait-elle?

A Berne, le suspense a été levé en deux temps, avec la découverte tout d’abord du nom d’Alessandro Recinti, l’habituel adjoint du Mister, sur la feuille de match en tant qu’entraîneur «officiel» alors que celui de Tramezzani figurait toujours sur… le site de la Ligue! La réalité allait toutefois s’avérer bien différente avec la présence sur le banc – et surtout debout, arpentant le bord du terrain à grandes enjambées – de Christian Constantin lui-même, se livrant à l’un de ses exercices favoris dont il est coutumier, assisté en l’occurrence par son fils et directeur sportif Barthélémy.

La malchance de Wesley

Ce coaching familial ne devait pas empêcher YB d’exercer un pressing infernal en début de partie. Incapables de desserrer l’étreinte, les visiteurs allaient céder consécutivement à un réflexe prodigieux de Fickentscher sur une reprise à bout portant de Kanga. Dans l’enchaînement, un centre-tir anodin de Ngamaleu était dévié par le pied de Wesley, la trajectoire modifiée du ballon lobant son gardien dans un angle impossible (21e).

Après un essai de Rieder ayant le poids du 2-0 (25e), Sion connaissait sa meilleure période. Une embellie matérialisée par l’occasion de Stojilkovic, contré in-extremis alors que l’attaquant était idéalement placé (30e). À la mi-temps, la domination locale se traduisait néanmoins par un seul chiffre, celui des frappes (12 à 3).

L’égalisation de Sion n’a pas tenu deux minutes

Dans un froid glacial accentué par la bise, le club valaisan allait connaître une entame de deuxième période tout aussi compliquée. Sur une échappée solitaire, Stojilkovic pouvait pourtant égaliser en résistant à Zesiger (55e). Moins de 120 secondes plus tard, YB reprenait déjà l’avantage lorsque Rieder, exploitant une habile déviation de Kanga, parvenait à tromper Fickentscher au milieu de défenseurs réduits au rôle de spectateurs.

La suite? YB continua de dominer, parfois outrageusement, et son hôte de pouvoir y croire malgré tout un peu. Stojilkovic se procura même une balle d’égalisation, magnifiquement annihilée par Racioppi (86e). Dans la foulée ou presque, Elia mettait fin au suspense en exploitant un ballon repoussé par Fickentscher suite à un premier sauvetage.

Sinon? Sinon Sion n’a toujours pas vaincu la malédiction du Wankdorf lorsqu’il s’y aventure pour autre chose qu’une finale de Coupe de Suisse. Sa dernière victoire en championnat remonte à l’été 1996. Après cette nouvelle tentative infructueuse, on en est à 5 nuls et 32 défaites…

Young Boys – Sion 3-1 (1-0)

Wankdorf, 24301 spectateurs. Arbitre: M. Bieri.

Buts: 21e Wesley, autogoal 1-0. 55e Stojilkovic 1-1. 57e Rieder 2-1. 88e Elia 3-1.

Young Boys: Racioppi; Blum, Lustenberger, Zesiger, Garcia (62e Lefort); E. Fernandes (71e Mambimbi), Rieder, Lauper (62e Sierro), Ngamaleu; Kanga (79e Elia), Siebatcheu. Entraîneur: D. Wagner.

Sion: Fickentscher; Cavaré, Bamert, Berardi, Benito; Ndoye (72e Karlen); Wesley, Baltazar, Grgic, Itaitinga (18e Sio); Stojilkovic. Entraîneur: A. Recenti.

Notes: YB sans Von Ballmoos, Camara, Maceiras, Petignat, Fassnacht, Sulejmani (blessés). Sion sans Bua, Doldur, Adryan (blessés), Saintini, Keita, Theler, Martic, Serey Die, Zuffi, Vagner (pas convoqués) ni Tramezzani et Marquinhos (suspendus). Guillaume Hoarau est fleuri par YB pour son exceptionnelle carrière et principalement ses années bernoises (2014-2020). Avant le coup d’envoi, une minute de silence est observée pour la paix en Ukraine. 13e: sortie d’Itaitinga sur blessure. 41e: but de Siebatcheu annulé pour hors-jeu. 74e: Stojilkovic dévie un coup-franc de Rieder sur la transversale. 77e: but de Siebatcheu annulé pour hors-jeu.

Avertissements: 26e Lauper. 29e Berardi. 54e Benito. 77e Stojilkovic.

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires