samedi, juillet 2, 2022
Marseille
ciel dégagé
28.2 ° C
32.6 °
23.4 °
26 %
3.6kmh
3 %
sam
28 °
dim
29 °
lun
30 °
mar
32 °
mer
32 °
AccueilTechologieNothing promet un smartphone, et on n’en saura rien

Nothing promet un smartphone, et on n’en saura rien

Carl Pei, le patron de Nothing, à San Francisco (Californie, Etats-Unis), en octobre 2019. STEVE JENNINGS / GETTY IMAGES VIA AFP

Créer des produits électroniques design et faire le buzz. Depuis ses débuts dans le secteur, telle a toujours été la recette de Carl Pei, qui a créé il y a deux ans la marque Nothing à Londres, avec laquelle il a lancé à l’été 2021 des oreillettes sans fils. Dans une vie précédente, il s’est fait un nom en cofondant la marque chinoise de smartphones OnePlus. Peu connue du grand public, elle a su séduire de nombreux fans. A la sortie de chaque nouveau produit, des foules impressionnantes se groupaient aux aurores devant des boutiques selects, telle Colette à Paris, pour être les premiers à pouvoir mettre la main dessus.

Une scène qui n’est pas sans rappeler l’idolâtrie que sait générer Apple. La comparaison n’est pas pour déplaire à Carl Pei. Comme Steve Jobs, quand il a introduit les premiers iPhone, le jeune dirigeant (32 ans) rêve d’« insuffler un air nouveau dans un marché endormi », explique-t-il au Monde. Considéré comme un gourou des technologies par ses plus fidèles admirateurs, il a réussi à lever auprès du grand public 1,5 million de dollars (environ 1,39 millions d’euros) en à peine 54 secondes en amont du lancement de ses oreillettes.

Ni visuel, ni spécifications, ni prix, ni date…

Autant dire que le patron était attendu mercredi 23 mars pour les dernières annonces de Nothing. Mais nombreux d’afficionados sont sont restés sur leur faim. Comme la rumeur le prévoyait, la compagnie a indiqué qu’elle allait sortir à l’été son premier smartphone. Mais qu’en a-t-elle dévoilé ? Rien, Nothing, oualou… Ni visuel, ni spécifications techniques, ni prix, ni date précise. Tout juste la promesse d’une expérience utilisateur plus fluide, d’un design épuré, et d’une coopération technologique avec Qualcom. Les plus enthousiastes croiront sur parole Carl Pei. Les autres devront se raccrocher à un rapide bilan de ce qu’est devenu Nothing en deux ans pour mesurer ses chances sur le marché ultra-compétitif des smartphones.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés La jeune pousse Nothing, nouveau pari high-tech de l’entrepreneur Carl Pei

Le lancement de ses oreillettes, écoulées à près d’un demi-million d’exemplaires en moins d’un an a été un succès pour une entreprise si jeune. Le produit est entré dans le Top 10 de sa catégorie lors du dernier trimestre de l’année 2021. Mais le segment des oreillettes est moins complexe techniquement que celui des téléphones. Surtout, il est plus facile d’y faire son trou sachant qu’il connaît une croissance formidable. Selon le cabinet Counterpoint il a connu une croissance de 25 % en 2021, alors que celui des smartphones est en recul de 6 %.

Mais pour Nothing les smartphones sont appelés à devenir le pilier principal de l’écosystème de produits que l’entreprise ambitionne de développer. « Les oreillettes, c’était un échauffement », nous explique Carl Pei, qui a déjà levé quelque 144 millions de dollars pour relever ces défis et embauché près de 300 personnes. Espèrons que ce ne sera pas pour rien.

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires