mercredi, juin 29, 2022
Marseille
ciel dégagé
24.7 ° C
25.3 °
22.6 °
42 %
3.1kmh
0 %
mar
25 °
mer
27 °
jeu
24 °
ven
27 °
sam
28 °
AccueilÀ la uneVariant Delta - Reprise de la pandémie: que va faire le Conseil...

Variant Delta – Reprise de la pandémie: que va faire le Conseil fédéral?

Publié16 juillet 2021, 08:15

Le 23 juin, le Conseil fédéral annonçait un assouplissement général des mesures. Trois semaines plus tard, la montée des cas est aussi inquiétante que la montée des eaux. Va-t-il devoir rétropédaler?

Alain Berset, chef du Département de l’intérieur et Guy Parmelin, président et chef du Département de l’économie vont-ils devoir interrompre leurs vacances pour reprendre des mesures?

AFP

Le 23 juin dernier, le Conseil fédéral a donné sa dernière conférence de presse sur les mesures concernant le Covid-19. Le ton était à l’optimiste et les assouplissements annoncés ont été plus larges que prévu: fin du télétravail obligatoire, fin du masque à l’extérieur ou dans les restaurants, plus de limitation de clients dans les magasins, fin des restrictions pour l’enseignement présentiel, réouverture des discothèques avec le passeport Covid ou encore suppression des restrictions de capacité pour les manifestations avec le certificat Covid.

Le Conseil fédéral était alors confiant: «Les assouplissements des 19 avril et 31 mai n’ont pas eu de répercussions négatives sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en Suisse. Le nombre de nouveaux cas et d’hospitalisations a enregistré un nouveau recul marqué. D’ici à la fin juin, environ la moitié de la population adulte sera en outre entièrement vaccinée». Du côté de Berne, l’été et les vacances s’annonçaient donc sous les meilleurs auspices.

Depuis le 25 juin, les cas remontent

Le Conseil fédéral mettait toutefois un bémol en précisant qu’il devait rester attentif à «la propagation du variant Delta, particulièrement contagieux». Deux jours plus tard, le 25 juin, la Suisse comptait le plus faible nombre de cas depuis le début de l’année: soit 109. Mais depuis, cela n’a fait que remonter et hier le nombre de cas était à 582. Les cas ont doublé d’une semaine à l’autre, notamment durant celle du 5 au 11 juillet. Pendant ce temps, la situation s’est dégradée au Portugal et en Espagne, où de nouvelles restrictions sont imposées abruptement en plein pendant les vacances. La France a également annoncé des mesures drastiques pour les semaines à venir. La Suisse se doit de réagir.

Stratégie contrariée

En cette mi-juillet, le Conseil fédéral est en mode vacances, mais cela risque de ne pas durer. Le président Guy Parmelin s’est rendu jeudi pour visiter des lieux touchés par les intempéries. Mais la montée des cas de Covid-19 devient tout aussi préoccupante que la montée des eaux. Cette évolution du variant Delta est en train de contrarier la stratégie des trois phases développées par le Conseil fédéral. Celui-ci prévoyait qu’à partir de la fin juillet ou début août, la Suisse devait entrer dans la dernière phase, celle dite de «normalisation»: «Lorsque tous les adultes qui le souhaitent auront été pleinement vaccinés, la phase de normalisation pourra commencer, expliquait-il, le Conseil fédéral estime que les restrictions sociales et économiques ne se justifieront plus. Les mesures restantes (restrictions d’accès et limitation des capacités) devront être levées progressivement. Cette stratégie sera maintenue même si, contrairement aux attentes, la propension de la population à se faire vacciner reste faible».

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires