mardi, août 16, 2022
Marseille
ciel dégagé
20.9 ° C
23.3 °
17.1 °
56 %
0.3kmh
0 %
mar
28 °
mer
28 °
jeu
25 °
ven
28 °
sam
29 °
AccueilSociétéAu sud de Nantes, la statue d’un général fait polémique

Au sud de Nantes, la statue d’un général fait polémique

Le bronze de Lamoricière, «vainqueur d’Abd el-Kader», est menacé de déboulonnage.

Nantes

Depuis cinquante-trois ans, les habitants passent devant sans y prêter attention, le long de l’église paroissiale de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu, en Loire-Atlantique, à 25 kilomètres au sud de Nantes. Pourtant, cette statue en bronze du général Louis Juchault de Lamoricière (1806-1865), sabre au clair, chéchia crânement posée sur la tête, en impose: 6,6 tonnes, 5 mètres de haut sur un large socle où figure un zouave sonnant la charge. On y trouve aussi une petite plaque rappelant qu’il est le «vainqueur (de l’émir, NDLR) Abd el-Kader – 1847». Car c’est bien l’histoire de la conquête de l’Algérie par la France qui remonte aujourd’hui à la surface.

Tout débute avec l’éditorialiste de LCI, Jean-Michel Apathie, qui se scandalise depuis plusieurs mois qu’une école élémentaire de Paris porte le nom de Lamoricière. «Le plus inhumain des généraux de la conquête d’Algérie», dénonce-t-il, en faisant référence à l’historien anticolonialiste Charles-André Julien. Cet hiver, des Philibertins lui…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 68% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires