dimanche, juin 26, 2022
Marseille
couvert
21.4 ° C
21.8 °
20.1 °
64 %
0.5kmh
100 %
dim
30 °
lun
28 °
mar
27 °
mer
28 °
jeu
26 °
AccueilSociétéAu feu, mon téléphone portable

Au feu, mon téléphone portable

VU D’AILLEURS – Un quart des déchets électroniques de Suisse échappe à la filière de collecte. Au Ghana, une décharge urbaine géante sert de poubelle du monde moderne. Reportage.

Par Lise Bailat (La Tribune de Genève).

Mon téléphone portable arrive en bout de course. Il n’a que trois ans mais la coque et la vitre sont cassées et certaines fonctionnalités ralenties.

Cela fait de moi une Suissesse bien dans la norme. Avec mes deux ordinateurs, mon téléphone, mon aspirateur, mon frigo dernier cri ou encore mon sèche-cheveux, je génère en moyenne 23 kilos de déchets électriques et électroniques par an. Comme chaque Helvète.

Mais nous sommes par ailleurs de bons élèves: sur les 23 kilos, 16 sont retournés au magasin. L’un des plus hauts taux d’Europe. Les commerces sont tenus par la loi de reprendre ces objets usagés qu’on appelle aussi e-déchets.

C’est le cas de Swisscom pour les téléphones par exemple. «Les appareils sont reconditionnés chez Recommerce Suisse pour ceux qui fonctionnent encore, recyclés comme il se doit pour les autres afin de pouvoir extraire les matières premières précieuses, explique la porte-parole de l’opérateur, Alicia Richon. Une fois les téléphones

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 93% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires