dimanche, juin 26, 2022
Marseille
nuageux
19.1 ° C
20.8 °
16.6 °
59 %
2.5kmh
81 %
dim
30 °
lun
28 °
mar
27 °
mer
28 °
jeu
26 °
AccueilSociétéPlusieurs centres de vaccination vandalisés

Plusieurs centres de vaccination vandalisés

Les autorités doivent faire face à l’essor d’un mouvement anti-mesures sanitaires qui n’hésite plus à utiliser la violence et risque de se radicaliser.

Une inondation, des tags et du matériel saccagé à Lans-en-Vercors, en Isère. Une coupure électrique intentionnelle à Audincourt, dans le Doubs. Un incendie à Urrugne, dans les Pyrénées-Atlantiques. Des croix gammées à Saint-Paul-lès-Dax, dans les Landes… Depuis quelques jours, les actes visant à dégrader les centres de vaccination se multiplient dans l’Hexagone. Au point de susciter des réactions au plus haut niveau de la sphère politique. «De tels actes sont intolérables», a tweeté dimanche le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

De son côté, le premier ministre Jean Castex a explicitement évoqué le sujet mercredi, lors de son passage au JT de 13 heures de TF1. «Nous serons intraitables avec ceux qui, au nom de leurs idées, en viennent à des actes de violences, comparent ou font allusion à l’étoile jaune ou à la Shoah, s’en prennent à des permanences parlementaires, mettent le feu à des centres de vaccination. (…) C’est très grave», a fermement déclaré le chef du gouvernement.

Nébuleuse antivax

Quelques heures plus tard, des manifestants s’introduisaient dans l’hôtel de ville de Chambéry, en Savoie, et s’y emparaient du portrait officiel du président de la République. Une action symbolique, qui rappelle les «décrochages» en vogue chez certains militants écologistes ces dernières années, et qui a été unanimement qualifiée d’«atteinte aux institutions de la République» par les autorités locales.

L’essor de ce mouvement de protestation alerte également les services de renseignement. Dans une note du 19 juillet consacrée à l’«opposition aux mesures sanitaires prises dans le cadre de la lutte contre la Covid 19», le renseignement territorial (RT) met en garde contre le risque d’une radicalisation au sein de la nébuleuse antivax. «À l’instar de ce qui s’est produit au mouvement des “gilets jaunes”, plus le conflit durera, plus le risque est grand que les plus déterminés, puis les plus radicaux, parviennent à prendre le contrôle», préviennent les analystes. Et de considérer: «Ce n’est pas l’existence du vaccin qui est mise en cause, hormis par une branche ultraminoritaire, mais le fait que les nouvelles mesures induisent, pour qui voudrait mener une vie normale, une obligation vaccinale de fait.» Plus globalement, le RT prévient que «le fait que la contrainte, au-delà des adultes, concerne les moins de 12 ans est également très critiqué» et que les manifestants jugent leur «liberté menacée dans l’accès à certains moyens de transport, restaurants, centres commerciaux et lieux culturels».

À l’instar de ce qui s’est produit au mouvement des “gilets jaunes”, plus le conflit durera, plus le risque est grand que les plus déterminés, puis les plus radicaux, parviennent à prendre le contrôle

une analyse du 19 juillet du renseignement territorial

L’alerte a été donnée dès le samedi 17 juillet, quand les cortèges ont été trois fois plus nombreux que prévu. Alors que les services de renseignement attendaient 40 000 personnes, 120 000 ont battu le pavé. Quarante-huit heures après, le RT y a relevé, comme au début des «gilets jaunes», «la présence en très grand nombre de simples citoyens, de tout âge et de toute condition sociale, venus en familles». Parmi les «personnes signalées», des soignants mais aussi des représentants des professions culturelles et de la restauration ont été identifiés en nombre important. «La mouvance ultragauche, ultradroite et les activistes environnementalistes y apparaissent à la marge», précise une source informée. La note du RT précise toutefois qu’elle est «trop peu présente pour mettre la main sur les cortèges et la faire dégénérer, en dépit de quelques tentatives».

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires