dimanche, juin 26, 2022
Marseille
nuageux
31.9 ° C
32.6 °
30.1 °
34 %
8.8kmh
57 %
dim
32 °
lun
28 °
mar
27 °
mer
27 °
jeu
26 °
AccueilPolitiqueJO de Tokyo - Nino Salukvadze:«Les JO sont comme mes enfants»

JO de Tokyo – Nino Salukvadze:«Les JO sont comme mes enfants»

Publié28 juillet 2021, 21:05

La tireuse de 53 ans participe à ses neuvième jeux olympiques consécutifs. Mais la sportive géorgienne va ranger son pistolet à Tokyo.

Nino Salukvadze, en bas à droite, a été la porte-drapeau de la délégation géorgienne lors de la cérémonie d’ouverture des JO de Tokyo.

AFP

Nino Salukvadze n’a pas brillé lors de son entrée en lice dimanche passé. À Tokyo, la tireuse géorgienne a été éliminée dès les qualifications du tir au pistolet à air comprimé 10 mètres, comme la Suissesse Heidi Diethelm Gerber. Mais ces Jeux olympiques l’ont fait entrer dans l’histoire, puisqu’elle est devenue la première femme à participer à neuf éditions des Jeux olympiques.

«Je suis fière de ce record, car le tir sportif est mon métier et cela prouve que je le fais assidûment’», a rigolé la sportive près du Asaka Shooting Range, le lieu des compétitions de tirs à Tokyo. Et puis j’ai aussi ramené plusieurs médailles, donc je n’ai pas simplement fait de la figuration aux Jeux.»

Nino Salukvadze sera encore en lice jeudi à Tokyo.

AFP

Née à Tbilissi en 1969, l’athlète a tiré pour l’Union Soviétique aux Jeux olympiques de Séoul en 1988. Elle y avait remporté l’or au pistolet à air comprimé 25 m et l’argent à 10 m, avant de viser une nouvelle fois la médaille vingt ans plus tard pour la Géorgie à Pékin (pistolet à 10 m).

Mère et fils aux Jeux

Aux Jeux de Rio, en 2016, Nino Salukvadze a même tiré avec son fils (Tsotne Machavariani). Malgré toutes ces émotions vécues, la sportive ne parvient pas à déclarer sa flamme à une édition en particulier. «Les Jeux, ce sont comme mes enfants, je ne peux pas en préférer un à l’autre car ils sont tous uniques», a-t-elle éclaté de rire.

«Ce sont donc mes derniers Jeux comme athlète.»

Nino Salukvadze, triple médaillée olympique de tir sportif

À Tokyo, la Géorgienne sera encore en lice jeudi lors des qualifications du tir au pistolet à air comprimé 25m. «Si je viens à Paris, ce sera en tant que coach, a souri la tireuse. Ce sont donc mes derniers Jeux comme athlète.»

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires