mardi, juin 28, 2022
Marseille
couvert
22.2 ° C
23.7 °
19.1 °
51 %
0.6kmh
93 %
mar
26 °
mer
27 °
jeu
25 °
ven
29 °
sam
24 °
AccueilPolitiqueCuba - Bruxelles exige la libération des manifestants arrêtés «arbitrairement»

Cuba – Bruxelles exige la libération des manifestants arrêtés «arbitrairement»

Publié29 juillet 2021, 18:55

À Cuba, après les manifestations des 11 et 12 juillet réclamant davantage de liberté, des centaines de personnes ont été arrêtées. L’UE demande leur libération.

Le 11 juillet, des manifestations inhabituelles et impressionnantes avaient secoué Cuba, causant des centaines d’arrestations. L’Union européenne demande que ces personnes soient libérées.

AFP

L’Union européenne a demandé, jeudi, à Cuba de libérer les personnes arrêtées «arbitrairement» lors de manifestations sans précédent contre le gouvernement, il y a plus de deux semaines.

«Nous sommes très préoccupés par la répression de ces protestations, ainsi que par l’arrestation de manifestants et de journalistes après les manifestations qui ont eu lieu le 11 juillet dans tout le pays», a déclaré le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, dans une déclaration endossée par les 27 États membres.

«Nous exhortons le gouvernement cubain à libérer tous les manifestants détenus arbitrairement, à écouter les voix de ses citoyens et à engager un dialogue inclusif sur leurs doléances», a-t-il ajouté.

Accusés de propager l’épidémie

Les 11 et 12 juillet, des milliers de Cubains sont descendus dans les rues aux cris de «Liberté», «À bas la dictature» et «Nous avons faim», lors des plus grandes manifestations depuis la révolution qui a porté Fidel Castro au pouvoir, en 1959. Des centaines de personnes ont été arrêtées et beaucoup sont accusées d’outrage, de désordre public, de vandalisme et de propagation de l’épidémie de coronavirus pour avoir défilé sans masque.

Des observateurs indépendants et des militants ont publié des listes de personnes arrêtées sur lesquelles figurent au moins 600 noms. Environ 60 Cubains ont été poursuivis jusqu’à présent pour avoir participé aux manifestations, a déclaré samedi un haut fonctionnaire.

(AFP)

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires