samedi, juin 25, 2022
Marseille
ciel dégagé
29.5 ° C
30.9 °
26.2 °
32 %
5.7kmh
0 %
sam
28 °
dim
30 °
lun
28 °
mar
27 °
mer
28 °
AccueilÀ la uneSuisse - Les tests gratuits ont coûté 20 millions de francs en juillet

Suisse – Les tests gratuits ont coûté 20 millions de francs en juillet

Publié4 août 2021, 09:01

Avec les vacances, les Suisses non vaccinés se sont rués sur les tests gratuits pour obtenir le certificat Covid. Mais cela a un prix pour le contribuable.

Le pic des tests – 28’000 sur la journée – a été atteint le 9 juillet.

20min/Marco Zangger

Les tests rapides gratuits ont coûté cher à la Confédération en juillet. En effet, quelque 420’000 tests antigéniques ont été effectués durant le moins dernier, selon l’OFSP. À 47 francs en moyenne le test, cela représente près de 20 millions de francs à la charge des contribuables, a calculé mardi le Blick.

Le pic des tests – 28’000 pour la journée – a été atteint le 9 juillet, soit un vendredi, veille de départ en vacances pour de nombreux Suisses. Il faut dire qu’un test antigénique négatif permet d’accéder au certificat Covid, sésame indispensable pour se rendre à l’étranger, avoir accès à un club ou un grand événement. Les tests PCR, souvent exigés pour partir en avion, sont en revanche payants.

Du coup, les personnes non vaccinées vont-elles devoir bientôt payer leurs tests antigéniques? La question se pose tous les jours un peu plus. Le président de la Confédération Guy Parmelin lui-même a laissé entendre récemment dans la SonntagsBlick que la Suisse pourrait prendre cette voie. «Si je refuse de me faire vacciner alors que la vaccination est gratuite, est-ce au contribuable vacciné de payer mes tests?» avait interrogé le Vaudois «Pour moi, la réponse est claire: c’est non», avait-il souligné. Le ministre de la Santé Alain Berset ne l’excluait pas non plus le 16 juillet dernier sur la RSR.

La pression augmente donc pour que les personnes qui refusent la piqûre passent à la caisse. D’autant qu’avec la rentrée scolaire qui s’annonce, l’OFSP vient de demander aux vacanciers non-vaccinés de se faire tester afin qu’ils ne propagent pas davantage le variant Delta et ne provoquent donc pas une 4e vague.

(cht)

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires