lundi, mai 23, 2022
Marseille
peu nuageux
19.1 ° C
19.3 °
18.4 °
61 %
1.4kmh
17 %
lun
19 °
mar
23 °
mer
21 °
jeu
24 °
ven
24 °
AccueilSociétéLes familles de délinquants dans le viseur des bailleurs

Les familles de délinquants dans le viseur des bailleurs

Partout, les offices HLM se mobilisent pour obtenir l’expulsion locative des parents dont les enfants pourrissent la vie des quartiers.

Puteaux ou Le Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine), L’Isle-d’Abeau (Isère), Angers (Maine-et-Loire), Montpellier (Hérault), Avignon (Vaucluse), Lyon (Rhône), le Pays de Meaux (Seine-et-Marne), 13 Habitat à Marseille (Bouches-du-Rhône)… La liste des maires et bailleurs sociaux qui sollicitent les élus de la Baie des Anges sur la question des expulsions locatives s’allonge de jour en jour. La raison de ce subit intérêt? Ils veulent se faire communiquer la recette qui a permis à Anthony Borré, patron de l’office HLM Côte d’Azur Habitat et premier adjoint de Christian Estrosi à Nice, d’obtenir, en juillet dernier, la résiliation judiciaire du bail d’une locataire dont le fils multipliait les incivilités et venait d’être condamné pour trafic de drogue.

Le premier gestionnaire de logements sociaux à emboîter le pas du bailleur de référence niçois est installé à Gonesse (Val-d’Oise). Il vient d’engager une procédure judiciaire pour faire expulser de ses HLM du parc d’Orgemont trois familles en même

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires