jeudi, juin 30, 2022
Marseille
ciel dégagé
25 ° C
27.2 °
23.1 °
45 %
2.2kmh
2 %
jeu
25 °
ven
27 °
sam
27 °
dim
29 °
lun
30 °
AccueilSociétéle cofondateur de l’Europe fait un pas vers la béatification

le cofondateur de l’Europe fait un pas vers la béatification

PORTRAIT – Le pape François a entériné une proposition faite par la Congrégation pour la cause des saints après trente ans d’investigation sur sa vie. Un signe clair de la préférence politique du Vatican pour l’Europe fédérale.

La Congrégation pour la cause des saints a estimé que la vie de Robert Schuman méritait de lui accorder «les vertus héroïques du serf de Dieu». Qu’on ne soit pas surpris: cette élévation au rang de vénérable est l’aboutissement d’un très long processus. La demande de béatification de Robert Schuman a été lancée en 1990 par le diocèse de Metz où repose Schuman, né au Luxembourg en 1886 et mort à Scy-Chazelles (Moselle) en 1963. De très nombreux vénérables n’ont jamais atteint la deuxième étape, celle de la béatification, ni la troisième, celle de la canonisation, lesquelles exigent l’accomplissement d’un miracle. «C’est un homme qui n’est pas entré en politique pour faire carrière, on le lui a demandé en 1919, et il a suivi cet appel», explique le père Joseph Jost, qui a rédigé la synthèse des 15.000 pages d’investigations conduites par le diocèse de Metz et soumises au Vatican.

Il est vrai que les canonisations d’hommes politiques sont rarissimes, d’autant plus chez les figures contemporaines.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 75% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires